Où en sommes-nous avec l’affaire Megaupload?

L’arrêt des serveurs de MegaUpload par le FBI le 19 janvier dernier avait provoqué une vague d’indignation mondiale. L’arrêt (vous noterez le jeu de mot) musclé du fondateur du site, Kim Dotcom par une cellule anti-terroristes avait également beaucoup fait parler.

Mais un bon mois s’est écoulé jusqu’à aujourd’hui, où en sommes-nous? Tout d’abord, la justice américaine a fait rajouter quelques chefs d’accusation à l’encontre de Kim Dotcom, parmi lesquels « Violation du droit d’auteur », « Blanchiment d’argent », « Encouragement à la piraterie massive »… Il y en a 13 (nouveaux) en tout. Autant dire que s’il doit être extradé aux Etats-Unis, comme l’audience du mois d’aout devrait le déterminer, ces avocats risquent d’avoir à plancher un peu.

Aujourd’hui néanmoins, on apprends qu’il a été remis en liberté sous caution. Il va donc pouvoir retourner dans son manoir (avec un grand plaisir a-t-il dit), mais le juge lui impose certaines limites: il ne doit pas y avoir d’hélicoptères se posant sur sa propriété, il ne doit pas aller à plus de 80km à la ronde de chez lui, et doit prévenir la police au moins 24h à l’avance de tout déplacement. En sus, il n’a pas le droit de disposer d’une connexion Internet. La crainte de voir MegaUpload renaitre de ses cendres ne semble donc pas écartée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>